0/0

Offres d'emplois et de stages



Atelier

Des ateliers thématiques vous sont proposés (sur inscription) : CV, lettre de motivation, préparation à l’entretien d’embauche et bilan de compétences.

This text will be replaced
1417 vues
UPDATE spip_articles SET visites = visites + 1 WHERE id_article = 896

Actualités Canalsup

18/03/2014 - Table ronde sur les Métier de l’Image et de l’Audiovisuel

Table ronde sur les Métiers de l’Image et de l’Audiovisuel Animée par Cédric VACHON de la Cité des (...)

Table ronde sur les Métiers de l’Image et de l’Audiovisuel Animée par Cédric VACHON de la Cité des Métiers de Limoges et du Limousin Le mercredi 19 mars 2014 à 9h30 à la Cité des Métiers de Limoges et du Limousin Salle de conférence – 3ème étage, 13 Cours Jourdan à Limoges

JPG - 76.3 ko
une_web_mascotte

1. Présentation et témoignages de professionnels de l’image et de l’audiovisuel du Limousin. Ils/elles exposeront leur parcours, les réalités quotidiennes de l’exercice de ces métiers et les qualités et compétences nécessaires pour travailler dans ce secteur, les évolutions que connaissent leurs professions. Intervenants : Jean DESMAISON, auteur réalisateur vidéo indépendant

Alain DRUOT, journaliste reporter d’images de la « 7 à Limoges », la chaîne de télévision publique financée à 100% par la Ville de Limoges

Julien GARREAU, Chef opérateur de Kooxproductions sur le « Curiosity Studio », lieu dédié à la création visuelle unique en Limousin.

Sandrine KARAM, Responsable de CanalSUP, la webTV de l’Université de Limoges

2. Eclairage sur différents dispositifs de formation présents en Limousin sur ce secteur dont le Master Informatique, Synthèse d’Images et Conception Graphique (ISICG) dispensé au sein de l’Université de Limoges

Intervenants : Benoit CRESPIN, Responsable du Master ISICG au sein de la Faculté de Sciences et Techniques de Limoges

10/02/2014 - Décal’ciné vous présente : BIENVENUE A NANARLAND

COMMUNIQUE DE PRESSE BIENVENUE A NANARLAND Vendredi 21 février à 20h30 au Centre Culturel (...)

COMMUNIQUE DE PRESSE BIENVENUE A NANARLAND

Vendredi 21 février à 20h30 au Centre Culturel Municipal Jean Gagnant (7, Avenue Jean Gagnant – 87000 LIMOGES Un nanar est, dans le langage familier, un film tellement mal réalisé et ridicule qu’il en devient involontairement amusant et comique. Normalement, le nanar diffère du navet par son aptitude à divertir. Le nanar amuse par ses défauts tandis que le navet est simplement mauvais et ennuyeux (en référence au goût fade du légume du même nom). « Le pire n’est jamais décevant » — Claude Lelouch Le vendredi 21 février 2014, les Centres Culturels Municipaux de la Ville de Limoges, Décal’Ciné, La Cinémathèque du Limousin et Nanarland vous proposent leur 1ère soirée du Nanar avec 2 films hautement psychotroniques.

LES NOUVEAUX BARBARES Également titré Les massacreurs du futur, ce Mad Max de sous préfecture est certainement la quintessence du film post-apocalyptique rital des années 80 dans toute sa médiocrité. Des voiturettes de golf en guise de véhicules du futur, des armures en plexiglas, un lieu de tournage d’à peine 100m² pour toutes les scènes du film, une utilisation à outrance de mannequins en plastique, le tout porté par une bande originale et des bruitages entièrement réalisés avec un synthétiseur. Fous rires garantis.

JPG - 385.1 ko
barbares

Les Nouveaux Barbares (I Nuovi barbari) Italie, 1982, 94 min, couleur Réalisé par : Enzo G. Castellari Avec : Fred Williamson, George Eastman, Giancarlo Prete (alias Timothy Brent), Ennio Girolami (alias Thomas Moore), Anna Kanakis, Venantino Venantini, Massimo Vanni En 2019, au lendemain de l’holocauste nucléaire provoqué par la Troisième Guerre Mondiale, l’humanité n’est plus qu’un immense champ de ruines. Sur le monde règnent désormais les Templars, une milice qui entreprend de purifier la race humaine en multipliant les massacres. Des tueurs sanguinaires. Contre eux se lèvent Scorpion et Nadir, deux guerriers de l’apocalypse ralliés à la cause d’une communauté pacifique condamnée à l’extermination par Owan, le chef des Nouveaux Barbares…

SUEDE, ENFER ET PARADIS Grâce aux commentaires ahurissants en voix off, on découvre tout ce qui effraie les italiens dans la société suédoise de l’époque : l’existence de sex shops, des préservatifs en vente libre dans la rue, des cours d’éducation sexuelle, des hippies qui fument de la drogue ou encore, pire que tout, la création de crèches et de garderies en raison de la part élevée de femmes actives (scandale !) … Humour involontaire, indigence de l’analyse, démarche putassière, l’idiotie du fond l’emporte sur la crudité de la forme, à l’instar du débilissime St Tropez Interdit. Ce qu’on découvre avec ce film, ce sont les antagonismes culturels profonds des deux pays à l’époque : la Suède présentée comme un pays libéral aux moeurs relâchés par l’Italie catholique et traditionnelle. Seuls éléments à sauver, la musique de Piero Umiliani et les commentaires de Jean Topart, sociétaire de la Comédie Française siouplait !!!

JPG - 85.1 ko
jaquette

Suède, Enfer et Paradis (Svezia, inferno e paradiso) Italie, 1968, 79 min, couleur Réalisé par : Luigi Scattini Avec : plein de suédois lascifs, jouisseurs et pervers, aux âmes forcément damnées… Hallucinant mondo-movie (pseudodocumentaire où le sensationnel l’emporte sur tout, y compris -et surtout-, sur les valeurs éthiques et filmiques) qui se propose d’aborder les questions les plus variées au pays de Zlatan (jeunesse, sexualité, mariage, solitude, vieillesse…) en présentant deux de ses supposés visages : l’enfer et le paradis.

Bar et petite restauration sur place Renseignements : 05.55.45.94.00 decalcine.tumblr.com – Retrouvez Décal’Ciné sur Facebook et sur Twitter


| Graphisme - Intégration - Développement 2009-2010 Proximit Agency